L’éthique : Un enjeu capitale pour les nouvelles technologies

Avec le développement des nouvelles technologies, l’éthique a une importance capitale. Prenons l’exemple de l’émergence de l’intelligence artificielle, des futurs robots, des voitures autonomes. Dans le dossier de cette semaine, j’ai envie de vous faire réfléchir, imaginer, peut-être même changer votre avis sur certains points.

Avant de commencer, sachez que dans tous les dilemmes éthiques et moraux que nous allons voir, il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. En effet, on nous dit souvent que l’éthique, c’est vivre en étant le plus juste possible. L’éthique c’est pas ça, l’éthique c’est vivre en faisant des choix. Savoir que nos choix auront un impact sur le futur, et vivre avec.

représentation du mot éthique.
Source : Google image

L’éthique, c’est quoi ?

Avant de commencer, de se creuser le cerveau sur des dilemmes, rappelons tout de même ce qu’est l’éthique.

L’éthique, du grec ethikos, moral , de ethos, mœurs, c’est la science de la morale et des mœurs. C’est une discipline philosophique qui réfléchit sur les finalités et les valeurs de l’existence. Le terme éthique, étymologiquement parlant est synonyme de morale, pourtant, dans les faits, les deux sont très différents. La morale aujourd’hui est beaucoup plus proche de la loi. L’éthique est quelque chose de beaucoup plus personnelle, elle ne porte pas sur le « bien » ou le « mal » comme la morale mais sur le « positif » et le « négatif ».

Différences entre étique et morale
Différences entre étique et morale. Source : Prendresoin.org

Je n’ai pas envie de vous faire un cours de philosophie, c’est pourquoi je vais garder cette partie très courte et simple, le mieux, c’est de se lancer directement dans les dilemmes. Nous allons maintenant nous mettre en situations, voyons cela comme un jeu 🙂 Un jeu dans lequel vous aurez des choix impossibles, le but, c’est que vous réfléchissiez et que vous soyez le plus honnête avec vous-même quant à vos décisions.

Trolley problem
Le « Trolley Problem »

Dilemme éthique du « Trolley Problem »

Connaissez-vous le « Trolley Problem » ? Le dilemme du tramway en français. C’est un dilemme très connu datant de 1967 qui refait de plus en plus surface aujourd’hui, savez-vous pourquoi ? Le développement des voitures autonomes. Quand vous ne serez pas au volant de votre voiture, que c’est votre voiture qui prendra les décisions, quelles décisions prendra-t-elle ?

Le dilemme ici est « simple ». Un tramway, on ne peut pas l’arrêter, il se dirige vers un groupe de 5 personnes. Vous vous trouvez près du levier, vous l’actionnez, vous sauvez 5 personnes, mais vous condamnez quelqu’un d’autre.

Pour la plupart des gens, le choix parait évident, pas simple mais évident. La morale ici, voudrait que vous sauviez le plus de monde possible. Éthiquement aussi d’ailleurs. La morale nous dit « sauvez le plus de monde possible » quand l’éthique nous dit « faites souffrir le moins de monde possible ». J’aimerais que vous réfléchissiez, vous, quel choix prendriez-vous ? Mais le plus intéressant dans un tel exercice, ce n’est pas juste de faire un choix, c’est de savoir POURQUOI on fait ce choix ! Pour tous les dilemmes que je vais vous présenter, je vais également vous donner mes choix, et croyez-moi, ils seront probablement souvent différents des vôtres.

Faire souffrir le moins de personnes ?

Personnellement, je n’appuierais pas sur le levier, je laisserais le tramway sur son chemin original, vers les 5 personnes. A ce point, beaucoup d’entre vous doivent me prendre pour un monstre. Je m’explique, je suis quelqu’un qui déteste l’injustice, et pour moi tirer ce levier est injuste. Cette personne ne se trouve pas sur la trajectoire du tramway, elle ne mérite pas de mourir selon moi. Ce n’est pas parce qu’il est seul, que sa vie vaut moins que celles des 5 personnes réunies.

Maintenant, ajoutons des variables à ce dilemme, c’est là que ça devient intéressant et que ça nous fait réfléchir sur nos choix.

Les 5 personnes inconnues jusque là sont devenues 5 nazis, et la personne seule, votre meilleur ami, votre frère/sœur, votre mari/femme. Vos choix seront-ils les mêmes ? Est-ce que, ici encore, peur ceux qui ont appuyé sur le levier au début, utiliserez-vous de nouveau le levier ? Sauvez-vous toujours le plus de personnes ? Sauvez-vous 5 nazis en sacrifiant un être cher ? L’éthique, ce n’est pas être juste, c’est faire des choix ! J’ai changé la situation pour les personnes qui ont fait le choix d’appuyer sur le levier mais… N’oublions pas ceux, qui, comme moi n’utilisent pas le levier. Maintenant, les 5 personnes, ce sont des êtres chers, et l’autre, c’est le plus grand criminel. Est-ce que mon choix serait le même ? Est-ce que je laisserais les personnes que j’aime mourir en laissant vivre un criminel ? Il est fort probable que j’appuie sur le levier cette fois si !

J’adore ce dilemme, il fait parti de mes préférés, ça nous retourne le cerveau, ça nous fait réfléchir sur notre personnalité. J’aimerais passer à un tout autre dilemme. Les prochains n’ont pas de rapport direct avec les nouvelles technologies mais c’est pas grave. C’est mon article donc je fais ce que je veux, l’important c’est de se poser des questions et réfléchir.

Un astéroïde qui va s'écraser sur la planète Terre. Image provenant de la Série Salvation.
source : Série Salvation

L’éthique à la fin du monde

Ici, il n’est pas question de sacrifier quelqu’un, mais votre choix sera surement tout aussi compliqué à prendre. Pour être honnête, c’est un dilemme qui m’est venu en tète en regardant la série « Salvation ». Un astéroïde va s’écraser sur la terre, causant probablement une extinction de masse, vous faites parti des très peu de personnes qui savent.

Que faites-vous de cette nouvelle ? Est-ce que vous la partagez, ou est-ce que vous la gardez ?

Encore une fois, le choix n’est pas simple. Ici, vous ne tuez personne mais vous allez clairement influencer les derniers jours de sa vie. Cette personne est heureuse, elle planifie de se marier, tout va bien dans sa vie. Seriez-vous prêt à lâcher une telle bombe ? Lui arracher son bonheur ? Mais en même temps, c’est la fin du monde, elle a le droit de savoir, elle a le droit de décider ce qu’elle veut faire à la fin.

Pour ce dilemme, selon moi, ça dépend encore plus de la personnalité de chacun, des liens et de nos croyances, je ne sais même pas moi même ce que je déciderais. Je pense que… Je ne dirais rien aux personnes que j’aime, c’est un fardeau lourd à porter, mais leur bonheur est plus important vous ne pensez pas ? Et si l’on me pose des questions, qu’on se doute que je sais quelque chose, je mentirais probablement !

N’oubliez pas, le mensonge n’a qu’une seule utilité : PROTÉGER

Quand on ment, soit on se protège, soit on protège quelqu’un d’autre.

J’aimerais vous parler d’un dernier dilemme avant de terminer cet article, je n’ai pas envie de vous présenter des milliers de dilemmes, quelques un suffisent amplement à faire réfléchir et c’est tout ce que je veux.

Un footballeur qui s'interpose pour séparer deux footballeurs qui se bagarrent
Séparer une bagarre. Source : Vidéo Eurosport

Dilemme : S’interposer, se mettre en danger ?

Le dilemme est simple, vous vous baladez, vous passez devant un collège et vous apercevez une bagarre. Enfin… C’est pas encore une bagarre, vous voyez deux garçons, plutôt virulents s’en prendre à une fille. Ni une ni deux vous intervenez n’est-ce pas ? Vous ne pouvez pas laisser passer ça ! Enfin, moi c’est ce que je ferais.

Maintenant, modifions un tout petit peu la situation. Vous êtes au bar, vous prenez un verre tranquillement et vous voyez un homme, grand, plutôt musclé et bien bourré s’en prendre à une femme, faire du « rentre dedans ». La femme, vous voyez qu’elle n’apprécie pas du tout. Pas très Gentleman quoi. Maintenant que faites-vous ? Soyez honnête avec vous même. Certes la situation va vous déplaire et vous voudrez à tout prix arrêter ce mec, mais réfléchissez. Allez-vous vraiment vous interposer ? Vous êtes moins imposant que lui, vous savez que si vous intervenez, vous risquez fortement d’en prendre une, voire pire !

Moi, cette situation m’horripilerais, et pourtant, honnêtement… Je ne pense pas intervenir, pourtant la situation est la même que celle d’avant, quand des gamins embêtaient une fille. Éthiquement parlant ? Vous devriez agir, si vous avez agi avant, alors vous DEVEZ AGIR maintenant également. Pourtant, il y a un facteur qui diffère dans cette situation. La peur. Vous savez, qu’ici, si vous intervenez, vous ne vous en sortirez pas indemne. C’est ce que j’appelle « l’égoïsme », dans la vie, parfois, il faut penser à soi avant les autres. C’est aussi, et surtout appelé « l’instinct de survie ». Ne pas se mettre en danger !

Si je vous ai présenté ce dilemme, c’est parce que je veux qu’à partir d’aujourd’hui vous compreniez les autres. Maintenant, quand vous verrez une telle situation, quelqu’un dans le métro qui se fait agresser et personne qui réagi, je veux que votre première réaction ne soit pas « Pff les gens ne réagissent pas, ils s’en foutent complètement », mais plutôt « Hmm pourquoi ne réagit-il pas ? ». Peut-être que c’est son instinct de préservation qui l’en empêche.

Réfléchissons toujours

VOILA ! Il me tenait vraiment à cœur de faire un tel article car pour moi il est essentiel de réfléchir, de connaitre tous les points de vue, de savoir que notre point de vue, n’est pas le bon ! C’est simplement le notre. Comme je vous l’ai dit, l’éthique, ce n’est pas être parfait, faire ce qu’il faut tout le temps. L’éthique c’est faire des choix, et savoir, comprendre que les autres font leurs propres choix !

L’éthique est quelque chose d’une extrême difficulté, alors comment ferons nous quand nous devrons programmer l’éthique des futurs robots ? De nos voitures autonomes et de toutes les futurs avancées technologiques. Car l’éthique est partout !

Clément Fouillade

Étudiant en Info-Com passionné par les sciences et le futur. Je parle et surtout je donne mon avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *